Nous Contacter

Adrien La Marca

L’altiste français Adrien La Marca commence son apprentissage musical très jeune et obtient très vite les plus hautes récompenses, dont le Premier Prix du concours national des jeunes altistes à Lille. Il est invité en 2008 à l’International Music Academy en Suisse, où il côtoie des musiciens tels que Robert Mann, Pamela Franck, Nobuko Imaï, Sadao Harada et Seiji Ozawa, son fondateur. En 2010, après son master avec Jean Sulem, il intègre le 3e cycle supérieur du Conservatoire de Paris et étudie avec Tatjana Masurenko à la Hochschule de Leipzig. Il se perfectionne ensuite auprès de Tabea Zimmermann à la prestigieuse école « Hans Eisler » à Berlin. Pour compléter sa formation musicale, Adrien reçoit aussi les conseils de Kim Kashkashian, Hatto Beyerle et Yuri Bashmet.

Révélation Soliste Instrumental aux Victoires de la Musique en 2014, Adrien La Marca compte déjà une expérience solide de concertiste comme le montre sa participation à de grands festivals : Merrick Festival à Miami, La Folle Journée de Nantes, Musica à Strasbourg, la Grange de Meslay à Tours, les festivals de Deauville, Aix-en-Provence et du Périgord Noir, où il est l’invité phare de l’édition 2015, Roque d’Anthéron, Schloss-Elmau, Bad Kissingen, Ravinia, Verbier, Moritzburg et Kuhmo (Finlande).

Il joue en soliste avec l’Orchestre de la Radio de Leipzig (MDR Sinfonieorchester) et l’Orchestre Les Siècles. En France, il s’est produit à la Salle Rameau à Lyon, au Grand-Théâtre de Provence, au Théâtre des Champs-Elysées, Auditorium du Louvre, Salle Gaveau et au Théâtre de la Ville de Paris. Adrien a fait des débuts remarqués à Londres, lors du ‘Viola Day’ au Wigmore Hall en novembre 2014 (le Financial Times note une lecture particulièrement convaincante de la Sonate op 11 No 4 de Hindemith), à la Konzerthaus de Berlin pour le Marathon Mozart en mars 2015 et au Japon pour sa première tournée en récital en mars 2016.

Adrien La Marca fait partie du quatuor formé par Renaud Capuçon en hommage à Adolf Busch qui se produit sur les principales scènes européennes : Wigmore Hall, Concertgebouw d’Amsterdam, Musikverein de Vienne, Schloss Elmau, Schubertiades de Schwarzenberg. Ses partenaires de musique de chambre

comptent Nicholas Angelich, Paul Meyer, Michel Portal, David Kadouch, Adam Laloum, les quatuors Ebène et Modigliani.

L’année 2010 est à marquer d’une pierre blanche dans sa jeune carrière : Adrien est sélectionné par Gidon Kremer pour participer au programme « Chamber music connects the world » et joue avec Andras Schiff, Yuri Bashmet, Frans Helmerson et Gidon Kremer. Il est successivement lauréat du programme Génération Spedidam, du 16e Concours International Johannes Brahms en Autriche et du 10e Concours International Lionel Tertis, où il obtient trois prix spéciaux. Il remporte le concours des Avants-Scènes à Paris qui lui permet de se produire à l’Auditorium du Musée d’Orsay, au Grand Salon des Invalides, à la National Portrait Gallery à Londres et à la Cité de la Musique où il interprète le Concerto de William Walton. L’année suivante, il est récompensé au 13e Concours International William Primrose (Prix spécial attribué à la personnalité la plus remarquable et prix récompensant son interprétation du Concerto de Walton).

Adrien se produit régulièrement dans des émissions de radio (Europe 1, France Inter, Radio Classique, France Musique,…) et de télévision (« Fauteuils d’Orchestre » avec Anne Sinclair, «La Boîte à Musique » avec Jean-François Zygel, « Les Stars de Demain » avec Rollando Villazon,…)

Adrien est lauréat de la fondation L’Or du Rhin, de la fondation d’entreprise Banque Populaire, de la Fondation Safran et de la Fondation Lagardère (2014).

Cette saison, Adrien a fait ses débuts en soliste avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France avec Renaud Capuçon dans la symphonie concertante de Mozart et l’Orchestre du Capitole de Toulouse dans le concerto de Bartok avec Gustavo Gimeno. Il a également joué la Suite Hébraïque de Bloch avec la Junge Deutsche Philharmonie Berlin pour l’émission d’Arte « Stars Von Morgen ».

La saison prochaine, Adrien fera ses débuts dans le concerto de Walton avec le Honk-Kong Symphonietta et sera « artiste en résidence » pour une riche année musicale avec l’Orchestre Philharmonique de Liège. Il sera également en récital et musique de chambre à l’Auditorium du Louvre, Grands Concerts à Lyon, Evian, Schloss Elmau, Concertgebouw d’Amsterdam, Schubertiades d’Hoenens. Il donnera également des masterclasses à l’Académie Kronberg.

Son premier album, English Delight, paru en 2016 pour le label La Dolce Volta fait l’unanimité de la presse:

« Le peintre La Marca ose des dégradés de solitudes, des délavés, des véhémences, où éclatent çà et là des fulgurances d’arc- en-ciel de nuit. Un coup d’essai en forme de coup de maître. »

  • Le Monde –

« Une merveille de contrastes expressifs et d’errances poétiques sur l’île d’Albion », Diapason – « Disque remarquable, ardu, secret, comme le Guadagnini qui le porte, aux couleurs tranchées, à l’ampleur d’un quasi-violoncelle »

  • Le Figaro –

et obtient les récompenses de Diapason d’Or, FFFF Télérama, coup de cœur FNAC et coup de cœur Radio Classique.

Adrien partage avec son frère, Christian-Pierre, la direction artistique du festival « Les Musicales de Pommiers » dans la Loire.

Il joue un alto rare de Nicola Bergonzi fait à Crémone en 1780.

  • Alto
  • Mis à jour le : 08.05.2018

Galerie Photo

Discographie

« Sobre et ardent, sombre et virtuose. Un archet sûr et un cœur pur. »

Le Monde

« Un nouveau héros de l’alto »

Concertclassic

« Adrien La Marca est un des altistes français qui a su faire sortir son instrument de l’ombre du violon, grâce à la magie d’un son hors du commun et à une palette de couleurs d’une richesse insoupçonnée. »

Le Figaro