Nous Contacter

Gidon Kremer

Né à Riga (Lettonie), Gidon Kremer reçoit à 4 ans de son père ses premières leçons de violon. Ensuite, il étudie à l’école de musique de Riga avec Woldemar Sturestep, élève de Sevcik. Enfin, pendant huit ans, il sera dans la classe de David Oistrakh au Conservatoire de Moscou.

Lauréat de Grands Concours Internationaux (Bruxelles 1967 et Tchaikovsky 1970), de nombreuses invitations, qu’il ne peut accepter, arrivent d’Europe, mais joue dans plus de 160 villes soviétiques. En 1974, avec l’intervention de David Oistrakh, il peut donner son premier récital à Vienne. Dès lors, commencent les nombreuses tournées dans plusieurs pays d’Europe et aux USA. En 1978, Gidon Kremer obtient l’autorisation de séjourner librement en Europe et joue avec les grands chefs du monde occidental, notamment avec Herbert von Karajan, Leonard Bernstein, Claudio Abbado, Zubin Mehta, Riccardo Muti, Christoph Eschenbach, Nikolaus Harnoncourt, James Levine, Lorin Maazel, Sir Neville Marriner, Valery Gergiev.

Gidon Kremer joue en duo et musique de chambre avec Martha Argerich, Valery Afanassiev, Keith Jarrett, Oleg Maisenberg, Andras Schiff, Yuri Bashmet, Tatiana Grindenko, YoYo Ma, Mischa Maisky, Kim Kashkashian, Thomas Zehetmair.

Autant que sa technique éblouissante ou sa sonorité raffinée, ce sont son indépendance d’esprit, son goût des répertoires aventureux et son discernement dans le choix de ses partenaires qui définissent la personnalité de Gidon Kremer. C’est dans cet esprit qu’il fonde en 1981 en Autriche à Lockenhaus son festival de musique de chambre. En 1997 il fonde la Kremerata Baltica, orchestre de chambre composé des meilleurs jeunes musiciens des trois pays baltiques. Avec cette formation il a effectué de nombreuses tournées mondiales et s’est produit dans les plus prestigieux festivals et salles de concerts. Ils ont aussi gravé ensemble chez Teldec et Nonesuch des œuvres de Peteris Vasks et Astor Piazzolla, « After Mozart » et comme nouvelle parution chez Nonesuch « Happy Birthday ».

L’intérêt de Gidon Kremer va à toute la musique, des débuts du baroque à notre temps. Particulièrement remarquable est sa disponibilité pour jouer des oeuvres peu connues du répertoire classique aussi bien que des compositions contemporaines. De nombreuses oeuvres ont ainsi été créées par lui ou lui ont été dédiées. Grâce à son activité infatigable on a pu découvrir des compositeurs tels qu’Alfred Schnittke, Sofia Gubaidulina, Arvo Pärt, Luigi Nono, Giya Kancheli, Valentin Silvestrov, Erwin Schulhoff, Arthur Lourié, Aribert Reimann, Peteris Vasks, John Adams ou Astor Piazzolla.

Gidon Kremer a enregistré plus de 100 disques dont de nombreux ont été récompensés internationalement en reconnaissance de ses exceptionnelles qualités interprétatives : « Grand Prix du Disque », « Preis der Deutschen Schallplattenkritik », « Ernst-von-Siemens Musikpreis », « Bundesverdienstkreuz », « Premio dell’Accademia Musicale Chigiana », « Triumph Prize (Moscou) » et le « Prix de l ‘Unesco » en 2001. En 2002 son enregistrement « After Mozart » avec la Kremerata Baltica (Nonsuch) reçoit le « Grammy » dans la catégorie « Best small Ensemble Performance » et le « ECHO » en Allemagne.

Gidon Kremer joue un « Nicola Amati » de 1641. Il est également l’auteur de trois livres publiés en Allemagne.

  • Violon
  • Mis à jour le : 08.05.2018