Nous Contacter

Raphaëlle Moreau

Raphaëlle Moreau commence le violon à l’âge de quatre ans. Après avoir étudié avec Rodica Bogdanas et Suzanne Gessner, elle est admise à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Roland Daugareil. Elle suit parallèlement l’enseignement de Pavel Vernikov à la Scuola di Musica di Fiesole en Italie, puis à la Haute École de Musique de Lausanne. En 2018, elle obtient un master soliste avec la plus haute distinction dans la classe de Renaud Capuçon en Suisse tout en suivant un cursus de Diplôme d’artiste interprète au Conservatoire de Paris.

En 2009, elle remporte le Premier Grand Prix du XVIe concours Postacchini. En 2020, elle est nommée dans la catégorie Révélations aux Victoires de la Musique Classique.

Nommée violon solo du Gustav Mahler Jugendorchester à l’âge de vingt-et-un ans, Raphaëlle Moreau y a collaboré avec Herbert Blomstedt, Jonathan Nott, Vladimir Jurowski et Lorenzo Viotti et s’est notamment produite au Musikverein de Vienne, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Elbphilharmonie de Hambourg et à la Felsenreitschule de Salzbourg. Elle est également régulièrement invitée en violon solo au sein de l’orchestre Gulbenkian de Lisbonne, de l’Orchestre Symphonique de Bretagne et de l’Orchestre du Capitole de Toulouse.

Raphaëlle s’est produite en soliste avec de nombreux orchestres dont l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre National de Metz, l’Orchestre de Chambre de Lituanie, l’Orchestre de Pau-Pays de Béarn, l’Orchestre de Chambre de Géorgie et l’Orchestre Ostinato.

Chambriste passionnée, elle collabore régulièrement avec Renaud Capuçon, Gautier Capuçon, Nicholas Angelich, David Kadouch, Célia Oneto-Bensaid, Guillaume Bellom, Raphaël Sévère, Nathalia Milstein, Alexandra Conunova et ses frères Edgar, David et Jérémie.

Portant un intérêt réel pour la musique contemporaine, Raphaëlle tient à l'incorporer dans son répertoire et a participé à la création d’Indra de Camille Pepin dont elle est dédicataire, du Double Concerto pour violon et violoncelle de Philippe Hersant ainsi qu’à des œuvres de Benjamin Attahir, de Clara Olivares et d’Éric Tanguy.

Raphaëlle s’est produite à la Philharmonie de Paris, au festival de Saint-Denis, au Théâtre des Champs-Élysées, à la Philharmonie de Cologne, au Rheingau Musik Festival, à la Grange au Lac d’Evian, au Grand Théâtre de Provence, aux Sommets Musicaux de Gstaad, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, au Festival de Stavelot et au Konzerthaus de Dortmund. En 2020, elle s’est produite au Concert de Paris pour la Fête Nationale du 14 Juillet avec Renaud Capuçon accompagnée par l’Orchestre National de France et Simone Young à la baguette.

En 2020, Raphaëlle publie « A Family Affair », en compagnie de ses frères Edgar, David et Jérémie, un disque Korngold/Dvorak chez le label Warner Classics/Erato.

Raphaëlle est lauréate des fondations Nicati-de-Luze, l’Or du Rhin et Banque Populaire, ainsi que de la Fondation Marcel Bleuestein-Blanchet pour la Vocation.

Raphaëlle Moreau joue un violon Domenico Montagnana de 1740 prêté par Emmanuel Jaeger.

Télécharger Kit Photo

Galerie Photo